Vous êtes ici

14/06/2021

Etude sur les véhicules agricoles et le partage de la route et campagne de prévention "Sur la route, cultivons la prudence"

Dans le contexte sanitaire actuel, la circulation s’annonce particulièrement dense cet été sur les routes de France. Voitures, motos, vélos… les Français vont devoir partager la route avec tous les véhicules, y compris les tracteurs et autres engins agricoles. En effet, l’été est aussi la saison où les véhicules agricoles circulent le plus, avec le plus d’accidents.

Pour mieux connaître le quotidien des agriculteurs sur la route, Assurance Prévention, l’association des assureurs français, a mené une étude1 auprès des conducteurs de véhicules agricoles. Les résultats mettent en avant un comportement ambivalent : 98 % des conducteurs de véhicules agricoles indiquent être particulièrement attentifs aux autres usagers sur la route, mais 83 % ont déjà eu des attitudes risquées au volant.

Aussi, pour sensibiliser ces conducteurs, mais aussi tous les Français, au partage de la route, Assurance Prévention lance sa campagne "Sur la route, cultivons la prudence".

Agriculteurs au volant : habitudes de conduite et accidentalité

Labours, semailles, moissons, vendanges… les agriculteurs passent en moyenne 10 heures par semaine sur la route. Un quart y passe plus de 12 heures. Une durée en hausse au cours des 10 dernières années pour 23 % des exploitants agricoles et stable pour 68 %. Sans surprise, la saison où ils circulent le plus est l’été (49 %).

Les mois de juin à août concentrent d’ailleurs 42 % des accidents corporels impliquant un tracteur agricole entre 2013 et 2017, soit 38 % de la mortalité dans ces accidents. Entre 2013 et 2017, 984 accidents de la route ont impliqué un tracteur agricole ayant occasionné le décès de 201 personnes.2

Selon l’étude, près d’1 agriculteur sur 10 déclare d’ailleurs avoir déjà été impliqué dans un accident de la route au volant de son véhicule agricole.

Des agriculteurs concernés par le partage de la route et attentifs…

Interrogés sur le partage de la route, 8 agriculteurs sur 10 estiment que la cohabitation avec les conducteurs de différents types de véhicules se passe bien. Près de 9 exploitants sur 10 se sentent en sécurité quand ils conduisent sur la route (87 %).

Les conducteurs de véhicules agricoles ont très largement le sentiment d’être attentifs aux autres usagers (98 %), mais seulement 6 sur 10 estiment que la réciproque est vraie (62 %). Au global, ils disent faire attention à tous les usagers, et plus particulièrement aux cyclistes et aux automobilistes. Dans la réalité des chiffres, ce sont plutôt les usagers de deux-roues motorisés qui sont les plus touchés par les accidents impliquant un tracteur agricole (32 % des usagers décédés de 2013 à 2017).

Lors de leurs déplacements sur la route, les exploitants agricoles prennent des précautions pour la sécurité des autres usagers, ainsi :

  • 96 % vérifient l’état de l’engin avant de prendre la route,
  • 93 % essaient de se garer dès que possible pour laisser passer les autres véhicules,
  • 77 % nettoient derrière leur passage s’ils salissent la chaussée,
  • 59 % adaptent leurs horaires pour éviter les heures de pointe.

… mais qui ont aussi des comportements à risque, notamment les plus jeunes

Malgré ces précautions, 83 % des agriculteurs indiquent adopter au moins un comportement dangereux sur la route :

  • 44 % roulent avec une mauvaise visibilité de la route et des autres usagers,
  • 34 % ne mettent pas systématiquement leur ceinture,
  • 32 % roulent avec un véhicule surchargé,
  • 31 % utilisent leur téléphone à la main,
  • 24 % n’utilisent pas les feux adaptés comme le gyrophare ou les clignotants,
  • 18 % dépassent la vitesse maximale autorisée sur la route pour leur engin agricole.

Point positif, seuls 2 % disent qu’il leur arrive de rouler en ayant consommé de l’alcool ou des drogues. L’alcool est ainsi moins en cause dans les accidents de véhicules agricoles que de voitures par exemple.

Ces comportements dangereux sont davantage le fait des exploitants agricoles de moins de 40 ans. Ainsi, chez ces agriculteurs, 62 % roulent avec une mauvaise visibilité, 49 % ne portent pas systématiquement leur ceinture et 47 % utilisent leur téléphone à la main.

Télécharger les infographies

Une campagne de prévention pour le partage de la route

"Cet été, les Français seront nombreux sur les routes et la cohabitation avec les véhicules agricoles sera une réalité pour de nombreux usagers. L’étude révèle une vigilance importante des conducteurs de véhicules agricoles par rapport aux autres usagers, mais elle montre aussi des comportements à risque. Avec notre campagne "Cultivons la prudence", et à l’aide de 3 agriculteurs qui s’engagent à nos côtés pour faire passer des messages de prévention adaptés, nous souhaitons sensibiliser un maximum de Français pour un partage de la route apaisé.", explique Stéphane Pénet, administrateur d’Assurance Prévention et délégué général adjoint de la FFA.

L’étude montre d’ailleurs que 43 % des agriculteurs jugent que l’information et la prévention en matière de risques routiers liés aux véhicules agricoles sont insuffisantes.

La campagne digitale "Sur la route, cultivons la prudence" se déroule actuellement en partenariat avec 3 agriculteurs qui s’engagent à mobiliser leur communauté par des vidéos de sensibilisation tournées dans leur quotidien :

Retrouvez plus d’informations et le quiz pour tester ses connaissances sur cultivons-la-prudence.fr

Découvrir la campagne

 

1. Etude réalisée par l’Ifop pour l’association Assurance Prévention au téléphone du 19 avril au 7 mai 2021 auprès d’un échantillon de 400 exploitants agricoles, représentatif des exploitations agricoles professionnelles françaises.
2. ONISR : accidentalité des tracteurs agricoles entre 2013 et 2017.

 

Télécharger le communiqué de presse

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association des assureurs de la Fédération Française de l'Assurance qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé...