Vous êtes ici

14/10/2019

Risques numériques : publication du premier kit de sensibilisation

Le 14 juin 2019, le dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr a publié la version complète de son kit de sensibilisation. L'objectif est de sensibiliser les entités publiques et privées aux questions de sécurité du numérique, de partager les bonnes pratiques dans les usages personnels et ainsi d'améliorer les usages dans le cadre professionnel.

"On a divisé le sujet selon plusieurs grandes thématiques, puis nous avons travaillé avec les différents partenaires pour élaborer les contenus" a expliqué Jérôme Notin, directeur de Cybermalveillance.gouv.fr.

Contenu du kit de sensibilisation

Il contient des supports pédagogiques diversifiés sur 8 grands thèmes qui représentent des risques majeurs auxquels tout le monde est exposé :

  • l'hameçonnage (phishing)
  • la gestion des mots de passe
  • l'utilisation des appareils mobiles (téléphones et tablettes)
  • la sécurité des usages professionnel et personnels
  • les mises à jour
  • les sauvegardes
  • l'arnaque au faux support technique
  • les rançongiciels (Ransomware)
  • les réseaux sociaux

Ces outils se présentent sous diverses formes :

  • des vidéos accessibles à tous quel que soit le niveau de sensibilisation
  • des mémos à utiliser lors de séances de sensibilisation à la sécurité du numérique et à afficher dans les espaces communs
  • des fiches pratiques et fiches réflexes pour ceux qui souhaitent aller plus loin sur le sujet
  • des quiz

Vous aussi, participez à la sensibilisation aux risques numériques auprès de vos proches ou de vos collaborateurs. Téléchargez le kit !

 

kitsensicybermalveillance.jpg

 

En juin 2019, Cybermalveillance.gouv.fr a mené une étude* montrant que plus de 9 Français sur 10 ont déjà été confrontés à un acte de malveillance sur Internet. 8% disent connaître le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr, un très bon score pour un dispositif aussi jeune !

Sur l’échelle des actes de cybermalveillance les plus fréquents pour les personnes sondées, on trouve
dans l’ordre :

  1. l’hameçonnage (phishing en anglais) : réception d’un e-mail d’un faux tiers de confiance pour obtenir des informations telles que mot de passe ou numéro de carte bancaire
  2. le virus informatique
  3. l’usurpation d’identité d’un proche qui demande de l’argent.

 

À propos de Cybermalveillance.gouv.fr

Lancé en octobre 2017, Cybermalveillance.gouv.fr est le programme gouvernemental d’assistance aux victimes de cybermalveillance, grâce à sa plateforme en ligne. Il assume également un rôle de sensibilisation, de prévention et de soutien en matière de sécurité du numérique auprès de la population française. Ce dispositif est piloté par le Groupement d’Intérêt Public (GIP) ACYMA. Ses missions auprès des particuliers, des entreprises et des collectivités sont :

  • l’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance
  • l’information et la sensibilisation au niveau national sur la sécurité numérique
  • l’observation du risque numérique pour pouvoir l’anticiper.

La Fédération Française de l’Assurance fait partie des membres fondateurs du GIP ACYMA.

 

*Etude en ligne réalisée auprès d’un échantillon de 4507 personnes représentative de la population française CSP du 30 mai au 19 juin 2019.

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association des assureurs de la Fédération Française de l'Assurance qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé...