Vous êtes ici

24/10/2022

Usagers de la route : se rendre visible de nuit

La nuit ou au crépuscule, en ville ou hors agglomération, cyclistes, piétons, usagers de trottinettes et cyclomotoristes sont plus vulnérables. Pour être visible de tous et rouler en sécurité, suivez nos conseils.

Piétons

Près de la moitié des piétons tués chaque année le sont sur les quatre mois d’octobre à janvier et on observe que le nombre d’accidents impliquant les piétons augmente de 50 % dans les semaines suivant le passage à l’heure d’hiver.

Dangers et sécurité des piétons la nuit : consultez nos conseils et révisez-vos connaissances à l'aide de nos quiz

 

Cyclistes

Chez les cyclistes, dans les cas de collision avec un autre usager, lorsque ce dernier est responsable, 1 tiers des accidents sont causés par l’inattention. La visibilité du cycliste est un enjeu, y compris de jour.

Faire du vélo la nuit : consultez notre article pour identifier les dangers et  rester en sécurité

 

Usagers d'EDPM (trottinette électrique, hoverboard, gyropode...)

Entre 2019 et 2021, 41 usagers d'EDPM (Engins de déplacement personnel motorisé) ont été tués : 25 en période nocturne.

Pour être visible, équipez votre véhicule et équipez-vous : rappel des obligations et recommandations

Informez-vous sur la conduite d’une trottinette électrique ou d’un autre Engin de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM) grâce à Trott' Safe : 7 modules vidéos et un quiz pour valider ses connaissances.

 

Usagers de deux-roues motorisés

Dans une majorité d’accidents impliquant une moto, le conducteur du véhicule adverse déclare « je n’ai pas vu la moto ». Plus petit, situé dans les angles morts, le deux-roues motorisé est plus vulnérable et doit s’assurer d’être vu par les autres usagers.

A scooter ou à moto, comment se rendre visible de nuit ?

 

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association de France Assureurs qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé, aléas naturels...