Vous êtes ici

01/07/2016

Adolescents et cyclomoteur : savoir prévenir les dangers de la route

Dépourvu de carrosserie, un conducteur de cyclomoteur est vulnérable sur la route. C’est pourquoi savoir détecter et anticiper les dangers de circulation est vital pour la sécurité à scooter.

Les dangers de conduite à cyclomoteur

Le risque d’accident mortel en deux-roues motorisé (mobylette, scooter, moto..) est 20 fois plus important qu’en voiture. En 2014, 18% des morts sur la route sont des motocyclistes et 5 % des conducteurs de deux-roues de cylindrée inférieure à 50 cm3 (scooters et cyclomoteurs).

Les adolescents sont les principales victimes de ces accidents mortels, puisqu’ils constituent 42% de l’ensemble des tués à cyclomoteur. Le cyclomoteur représente ainsi la première cause de mortalité chez les adolescents : parmi les adolescents tués sur la route (piéton, cycliste, passager de voiture…), 38% étaient des conducteurs ou passagers de cyclomoteur.

Les risques d’accidents chez les adolescents à scooter peuvent cependant être réduits. La sécurité en cyclomoteur passe non seulement par le respect des règles du Code de la route, mais aussi par sa connaissance et son anticipation des situations dangereuses.

Les bons réflexes en cyclomoteur pour prévenir les risques d’accidents

Les conditions pour conduire un cyclomoteur
Pour conduire un cyclomoteur, l’adolescent doit remplir les conditions suivantes :

  • Être âgé au minimum de 14 ans.
  • Être titulaire du permis AM ou du Brevet de sécurité routière (BSR).
  • Avoir une carte grise, une plaque d’immatriculation et un certificat d’assurance.
  • Circuler avec un cyclomoteur muni des équipements obligatoires.
  • Porter un casque homologué et correctement attaché.
  • Porter des gants de moto certifiés CE.
  • Conserver à portée de main un gilet de haute visibilité, à porter en cas d’arrêt d’urgence.

L’adolescent en cyclomoteur doit voir et être vu

Pour être le plus visible possible auprès des autres usagers de la route, il est conseillé de porter des vêtements aux couleurs vives équipés d’élements réfléchissants et d’essayer au maximum d’établir un contact visuel avec les autres usagers.
Il est par ailleurs obligatoire d’allumer les feux de croisement le jour pour tout cyclomoteur mis en circulation à partir du 1er juillet 2004. Cette mesure est recommandée pour les modèles plus anciens car elle améliore la visibilité du cyclomoteur auprès des autres usagers de la route.

La vision du conducteur de cyclomoteur est tout aussi importante qu’être visible. C’est pourquoi l’adolescent en cyclomoteur doit pouvoir regarder le plus loin et le plus large possible devant lui pour anticiper d’éventuels dangers. Les casques équipés d’une visière teintée peuvent diminuer l’acuité visuelle et être dangereux, notamment lors de faibles luminosités comme le passage d’un tunnel.

Savoir déjouer les pièges de la circulation

De par sa fragilité par rapport à d’autres usagers de la route, la conduite d’un cyclomoteur exige d’être très vigilant, notamment dans certaines situations à risque :

  • Les intersections : moins visible par les autres usagers, il est nécessaire en cyclomoteur de ralentir à chaque intersection pour s’assurer d’être bien vu.
  • Les conditions météorologiques : en cas de brouillard ou de pluie, la vitesse de circulation doit être adaptée aux conditions d’adhérence et de visibilité.
  • Les dépassements : à proscrire à l’approche d’intersections, les dépassements ne doivent jamais s’effectuer par la droite. Lors d’un dépassement d’une voiture en stationnement, ralentir pour anticiper une éventuelle ouverture de portière.
  • Les passages piétons : ralentir, voire s’arrêter si besoin, pour ne pas risquer une collision avec un piéton, plus habitué à détecter des véhicules plus imposants (voitures, camions, bus…).
  • Respecter les distances de sécurité avec le véhicule devant soi pour anticiper et éviter des imprévus.

 

Aller plus loin :

Sources

ONISR

Sécurité routière

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association des assureurs de la Fédération Française de l'Assurance qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé...