Vous êtes ici

22/11/2022

Travaux pour aménager un logement pour une personne âgée : les différentes aides de l’Etat

Chaque année, les personnes âgées sont, avec les enfants, les premières victimes d’accidents domestiques. Évaluer les risques dans son logement et adapter son intérieur à l'âge et à la condition physique de la personne qui y vit sont des clés essentielles de la prévention des chutes des personnes âgées à la maison.

Evaluer le risque de chute, adapter son intérieur et son jardin... Comment prévenir la chute des personnes âgées ?

Téléchargez notre guide "Pas à pas - Toutes les clés pour prévenir les chutes des personnes âgées"

D'après notre étude "Mieux comprendre les chutes des personnes âgées pour les éviter" : deux Français sur trois (61 %) ont dans leur entourage une personne âgée ayant fait une chute chez elle au moins une fois. Ce pourcentage atteint 80 % parmi les Français qui accompagnent une personne âgée au quotidien (les « aidants »). Alors que l’aménagement du logement est perçu comme un facteur déterminant de prévention des risques de chute par 96 % des répondants, seuls 27 % d’entre eux considèrent que les personnes âgées sont suffisamment accompagnées dans l’aménagement de leur habitation.

Si l’adaptation du logement de votre aîné nécessite des travaux de grande envergure (transformation de la baignoire ou de la douche, installation d’un monte-escalier automatisé, installation de dispositifs de téléassistance…), sachez que vous n’êtes pas seul pour en assumer le coût. En tant que propriétaire ou locataire, différentes aides de l’État s’offrent à vous et votre aîné 

En tant que propriétaire 

Il existe : 

  • Les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), pour des aides financières aux propriétaires occupants avec des revenus modestes (consulter le site de l’ANAH : www.anah.fr) ;

  • Les aides des caisses de retraite (Assurance maladie ou complémentaires) ;

  • Les aides, prêts ou subventions des collectivités territoriales : contacter un point rénovation info service, le site de l’ANAH ou l’agence départementale pour l’information sur le logement (trouvez-la sur le site de l’ANIL : www.anil.org) afin de connaître toutes les aides disponibles) ;

  • Les aides fiscales sous forme de crédits d’impôts.

Pour en savoir plus sur les aides auxquelles vous ou votre proche peut prétendre, consultez le site service-public.fr ou faites une demande d’aide qui correspond à votre projet de travaux sur monprojet.anah.gouv.fr.

En tant que locataire

En tant que locataire en perte d’autonomie, il est possible d’effectuer des travaux d’adaptation avec l’accord du propriétaire et sous certaines conditions. 

Pour les aides, il existe :

  • Les aides de l’ANAH (consulter le site de l’ANAH : www.anah.fr) : vous pouvez déposer une demande d’aide à la place de votre propriétaire, avec son accord ;

  • L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) attribuée et versée par le conseil départemental www.service-public.fr ;

  • Les aides fiscales sous forme de crédits d’impôt.

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association de France Assureurs qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé, aléas naturels...