Vous êtes ici

06/07/2021

Résultats de l'étude "Bien manger pour mieux conduire" - Volet 3

A la veille du premier grand week-end de départs en vacances, Assurance Prévention, l’association de la Fédération Française de l’Assurance, dévoile les résultats du 3e volet de son étude "Bien manger pour mieux conduire"1 sur l’influence de l’alimentation sur la vigilance du conducteur.

Cette année encore, l'étude clinique a été menée sur simulateur homologué de conduite sous le contrôle du docteur Frédéric Saldmann, cardiologue et nutritionniste, et de son équipe.

 

 

La somnolence au volant

Le constat

  • La somnolence au volant est la première cause de mortalité sur autoroute.2
  • La somnolence entraîne des périodes de micro-sommeil de 1 à 4 secondes : 4 secondes, c’est 150 mètres parcourus si on roule à 130km/h.3
  • Les heures à risques se situent entre 13h et 15h le jour et entre 2h et 5h la nuit.

Des dangers sous-estimés

Une étude Assurance Prévention menée par OpinionWay en 2018 révélait que :

  • 52 % des parents ont déjà conduit en étant fatigué.
  • Près de 3 conducteurs sur 10 sous-estiment les effets de la fatigue sur leur conduite.
  • Parmi les raisons invoquées :
    • 55 % ont l’impression de gérer la fatigue.
    • 18 % pensent que s’arrêter ne changera rien.

Des causes multifactorielles

La somnolence peut aussi être due à plusieurs facteurs. La déprivation de sommeil, la prise de certains médicaments, l’environnement du véhicule et le statut nutritionnel du conducteur en font partie.

L’étude "Influence de l’alimentation sur la vigilance du conducteur" - Volet 3 en détail

En 2021, l’association Assurance Prévention a mené, avec le docteur Frédéric Saldmann, le troisième volet de l’étude pour mesurer l’influence de l’alimentation sur la vigilance et la somnolence au volant. L’objectif était d’étudier l’impact d'une boisson caféinée. Les personnes ont été testées en situation réelle de conduite à l’aide d’un simulateur homologué.

Une étude en 3 volets

Depuis 3 ans, cette étude clinique est menée sur simulateur homologué de conduite sous le contrôle du Docteur Frédéric Saldmann, cardiologue et nutritionniste, et de son équipe.

Elle consiste en une mise en situation réelle de conduite sur autoroute à l’aide d’un simulateur homologué. Les 3 volets de l’étude ont exploré :

Focus sur la caféine

  • Cette année, l’étude a cherché à savoir si la caféine est un moyen permettant de lutter contre la somnolence.
  • Selon une étude menée par OpinionWay pour SPRIM et Assurance Prévention, 57% des Français prennent un café lorsqu’ils ressentent de la somnolence au volant4 :

etude_somnolence_volant_cafe.jpg

 

Matériel et méthodes

Le simulateur de conduite (Develter®, Car Evolution) comprend un poste de conduite associé à un logiciel de simulation et d’un écran. Ce dispositif permet de reconstituer les spécificités d’un parcours sur autoroute, selon 4 conditions de conduite (nuit, jour, par temps sec ou pluvieux).

Un boîtier (Toucango® d’Innov+) muni d’un capteur optique infra-rouge dédié, orienté en direction du visage du conducteur, et qui intègre les algorithmes d’analyse faciale des états de vigilance du conducteur durant le trajet. Il permet de mesurer la distraction et les signes de somnolence au volant.

Auto-évaluation de son niveau de somnolence avec l’échelle Karolinska Sleepiness Scale (KSS). Une échelle allant de 1 à 9 : 1 correspondant à un état parfaitement éveillé et donc à une vigilance maximale ; 9 correspondant au stade où il devient impossible de lutter contre l’endormissement et donc à l’état de vigilance le plus faible.

Trois groupes tests

L’étude clinique a testé 3 groupes avec prise de boissons différentes :

  • Groupe 1 : groupe "boisson caféinée" - 50 cl, 160 mg de caféine.
  • Groupe 2 : groupe "café double expresso" - 50 cl, 160 mg de caféine.
  • Groupe 3 : groupe contrôle expresso "décaféiné" - 50 cl, sans caféine.

Déroulé de l’expérience

L’expérience s’est faite sur simulateur de conduite, le matin à jeun. Chaque participant a effectué :

  • Un exercice de 15 minutes sur route fermée afin de prendre en main le simulateur.
  • 30 minutes de conduite sur autoroute avec un exercice de freinage.
  • Une pause de 15 minutes avec prise de boisson.
  • 120 minutes de conduite sur autoroute avec 3 exercices de freinage.

Résultats

Le café et les autres boissons caféinées permettent de lutter contre la somnolence et la perte de vigilance liées à de longs trajets autoroutiers monotones.

Toutefois le café prévient presque totalement la survenue de micro-sommeils tout au long d’une session de deux heures de conduite, ce qui constitue un point crucial puisque ces deux états (somnolence avérée et micro-sommeils) sont évidemment les plus accidentogènes.

La composition du café est complexe. On dénombre actuellement enviro n 1 000 molécules dans sa composition. Les plus connues sont : les métylxanthines dérivées de la caféine (théobromine et théophylline), les diterpènes (cafestol, kahweol), la trigonelline, des acides chlorogéniques (communément appelés CGA et dont le café constitue la principale source dans l’alimentation humaine), des flavonoïdes (acide férulique et acide caféique) ou encore des tocophérols.5

Le taux de caféine étant le même dans le groupe "café" et dans le groupe "boisson caféinée", la caféine seule ne permet pas d’expliquer la différence significative en faveur du café.

Pour la première fois, notre étude montre donc que le café présente un effet synergique positif sur la somnolence au volant, plus intéressant que celui apporté par une autre boisson caféinée. 

Il serait donc désormais utile d’identifier les molécules impliquées dans cette synergie.

Consulter le dossier de presse

 

Une nouvelle campagne de prévention

Cet été, l’association Assurance Prévention déploie sa campagne de sensibilisation sur les risques routiers liés notamment aux départs en vacances et au risque de somnolence, et diffuse également des spots pour alerter sur les risques de l'été, en phase avec l'actualité (risques de noyade, de brûlures...).

 

 

 

 

En savoir plus sur notre campagne "Sur la route, et si nous transmettions la bonne attitude ?"

 

 

1 Le troisième volet de l’étude "Influence de l’alimentation sur la vigilance du conducteur" de l’association Assurance Prévention, mené en 2021 sous le contrôle du docteur Frédéric Saldmann et du professeur Fabrice Bonnet, a évalué l’influence de la prise d'une boisson caféinée sur la vigilance au volant. Les tests ont été effectués en situation réelle de conduite sur autoroute à l’aide d’un simulateur homologué, auprès de 75 sujets répartis en 3 groupes.
2Sécurité routière
3 Université Gustave Eiffel
4 Sondage OpinionWay pour SPRIM et Assurance Prévention réalisé auprès d’un échantillon de 1019 Français du 12/13 novembre 2020
5 Mejia & Ramirez-Mares, 2014; Rodrigues & Bragagnolo, 2013

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association des assureurs de la Fédération Française de l'Assurance qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé...