Vous êtes ici

19/03/2020

Vigilance dans les jardins : gare aux accidents !

Jardin et cour sont un espace de jeu pour les enfants et de détente pour les adultes. Or, chaque année, ils sont responsables de 24% des accidents domestiques. Zoom sur les mesures de précaution !

Accidents domestiques dans le jardin : les chiffres

Jardinage, bricolage, barbecue, piscine… 25% des accidents domestiques se produisent dans le jardin alors que seuls 16% des Français y voient un lieu de danger.

Pourtant, chaque année, le jardin est à l’origine de :

  • 200 brûlures graves liées au barbecue, dont 15% des victimes sont des enfants
  • Près de 100 noyades dans une piscine privée
  • Environ 50 000 enfants victimes d’intoxication, dont 9% liées aux végétaux
  • 800 accidents liés à la tondeuse
  • De nombreuses chutes, contusions ou plaies imputables aux balançoires, toboggans…

Le premier réflexe à suivre est de ne jamais laisser sans surveillance un enfant dans le jardin.

 

Identifier et prévenir les risques d’accidents domestiques liés au jardin

Barbecue, tondeuse, insecte, plante… les causes d’accident dans le jardin sont nombreuses avec des conséquences parfois graves. Savoir détecter les situations à risques et adopter les bons gestes réduisent les accidents domestiques dans le jardin.

Jeux d’enfants : portique, balançoire, toboggan…

  • Privilégier les équipements conformes aux normes de sécurité
  • Bien fixer au sol les portiques et autres jeux de jardin
  • Vérifier régulièrement leur bon état (traces de rouille…)
  • Sensibiliser les enfants sur les règles de prudence : ne pas tous monter en même temps sur le toboggan ou la balançoire, ne pas courir autour sans regarder…

Outils de jardinage : tondeuse, sécateur, taille-haie…

  • S’équiper d’un masque, de gants et de lunettes de protection contre les projections de débris : branches, cailloux…
  • Débrancher et ranger l’outillage de jardin hors de portée d’un enfant, après chaque utilisation
  • Ne jamais laisser traîner d’outils au sol pendant l’activité de jardinage
  • Éloigner l’enfant au moment de la tonte de la pelouse ou de la taille de haies

Nos conseils pour jardiner avec un enfant

Les produits de jardinage : engrais, désherbant…

L'ingestion de produits chimiques pour le jardin peut entraîner une intoxication :

  • Ranger tous les produits de jardinage hors de portée des enfants
  • Ne jamais transvaser ces produits dans un autre contenant
  • Être vigilant aux pictogrammes de danger et respecter les consignes d’utilisation
  • Ne jamais mélanger des produits pour éviter tout risque de réaction chimique

Les plantes toxiques

Par ingestion ou par simple contact cutané, certaines plantes sont toxiques pour la santé : trouble du sommeil, irritation cutanée, vomissement… aux conséquences parfois graves

  • Porter systématiquement des gants en cas de jardinage
  • Éviter de mettre des plantes toxiques dans son jardin, notamment avec des enfants
  • Sensibiliser l’enfant sur les risques potentiels de toucher ou ingérer des feuilles et fruits

Les insectes

Moustique, araignée, guêpe…, les occasions de se faire piquer dans le jardin sont nombreuses, notamment chez l’enfant souvent curieux vis-à-vis des insectes

  • Ne pas laisser traîner d’aliment ou boisson sucrés
  • Se tenir éloigner des plantes qui attirent les insectes
  • Bien essuyer la bouche et les mains d’un enfant pour éviter tout résidu de sucre qui pourrait attirer des insectes
  • Expliquer à l’enfant les dangers de certains insectes

Le barbecue

Le barbecue est responsable de fréquents accidents de la vie courante chez l’adulte et encore plus chez l’enfant :

  • Porter des maniques ou gants de protection
  • Ne jamais utiliser un produit inflammable liquide (alcool, essence) pour allumer le barbecue
  • L’installer sur une surface stable et à l’abri du vent
  • Ne jamais laisser un enfant jouer autour
  • Avoir à portée de main un sceau d’eau ou de sable

Les fontaines et bassins

Sans compter une présence accrue d’insectes, une fontaine ou un bassin dans le jardin sont un danger d’intoxication chez l’enfant, parfois tenté de boire cette eau :

  • Nettoyer régulièrement ces équipements
  • Installer un grillage de sécurité si besoin

La piscine

  • Équiper la piscine d’un dispositif de protection normalisé ou réglementé (barrières, couverture, abri ou alarme), obligatoire depuis janvier 2004
  • Ne pas tenter l’enfant en laissant flotter à la surface des jouets
  • Pour les piscines hors sol, pensez à enlever l’échelle d’accès après chaque baignade
  • Surveiller en permanence l’enfant lors de la baignade

 

Le nombre de noyades accidentelles a bondi de 30% entre l'été 2015 et l'été 2018 (de 1266 à 1649 noyades), et de 96% pour les moins de 6 ans (226 à 243 noyades). En 2018, durant la saison estivale, les noyades ont tué plus de 400 personnes en France.

La noyade accidentelle est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans en France.

Le ministère des Sports, la Fédération française de Natation et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) ont lancé conjointement une campagne #VigilanceNoyade.

En 2020, le ministère des Sports lance également une campagne estivale dans le cadre de son dispositif "prévention des noyades et développement de l'Aisance Aquatique"  et met des tutoriels à dispositif des familles.

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association des assureurs de la Fédération Française de l'Assurance qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé...