Vous êtes ici

25/11/2023

Partenariat avec la Chaire "Santé en Mouvement" de la fondation Université Clermont Auvergne

Assurance Prévention apporte son soutien à la Chaire internationale de recherche d’excellence "Santé en Mouvement", créée en juillet 2021 par la fondation Université Clermont Auvergne. Les travaux de la Chaire portent sur une meilleure compréhension de l’activité physique et de la sédentarité.

Ces travaux ont pour objectif de proposer des stratégies, des orientations et des recommandations pour prévenir les conséquences de la sédentarité et pour promouvoir l’activité physique tout au long de la vie.

 

 

Un soutien financier de 4 ans

Le soutien d’Assurance Prévention permet à la Chaire "Santé en Mouvement" de mener des recherches sur la sédentarité et l’activité physique et sportive au sein de différentes populations : les enfants, les actifs, les femmes, les personnes âgées… Elle étudie aussi le rôle des parents, des entreprises, des établissement scolaires dans la prévention de la sédentarité. Des travaux menés en collaboration avec une autre chaire de la fondation, permettront d'apporter un éclairage sur le rôle des territoires dans la santé.

Cette chaire est dirigée par :

  • Le professeur Martine Duclos, endocrinologue, médecin du sport et physiologiste : « L’activité physique a un impact sur la santé globale et augmente la qualité de vie : diminution du risque de mortalité précoce, de l’hypertension, du diabète, de l’obésité, du stress, des risques de cancer, prévention du vieillissement cognitif et du risque de chute, de l’anxiété et de la dépression. »

  • Le docteur David Thivel, directeur de recherche à l’UCA et directeur du laboratoire AME2P : « Un temps de sédentarité important va soit limiter les bénéfices d’une activité physique, soit entraîner d’autres méfaits sur la santé qui peuvent être à effet retardataire. »

La signature de ce partenariat s'est déroulée en mai 2022 :

  • Patrick Jacquot, président de l’association Assurance Prévention : "La lutte contre la sédentarité est un sujet clé en matière de santé sur lequel il faut être innovant et apporter des solutions concrètes. C’est pourquoi nous avons engagé un partenariat avec la Chaire Santé en Mouvement de la fondation de l’Université Clermont Auvergne."
  • Norbert Bontemps, président de la commission santé d’Assurance Prévention : "Grâce à ce partenariat, nous pourrons nous appuyer sur les travaux de recherche conduits par la Chaire Santé en Mouvement, afin d’accroître la pertinence de nos actions en matière de promotion de l'activité physique et sportive et de lutte contre la sédentarité."
  • Jean-Christophe Kiren, président de la fondation UCA : "La fondation de l'Université Clermont Auvergne est fière d'annoncer aujourd'hui la signature d'un partenariat avec Assurance Prévention dans le cadre de la Chaire Santé en Mouvement. Dans un contexte sanitaire et sociétal inédit, la santé est plus que jamais au cœur des préoccupations des citoyens. Avec ce partenariat, la fondation signe une collaboration historique dans le but d'aider à combattre la sédentarité, facteur de risque de maladies chroniques. Notre objectif commun est de promouvoir l'activité physique afin d'obtenir des bénéfices pour la santé de tous."

 

 

Métabolisme et santé des femmes : organisation d'un colloque

Les 10 et 11 mai 2023, la chaire Santé en Mouvement a invité des chercheurs de plusieurs pays pour présenter leurs travaux sur la physiologie des femmes, lors d'un colloque sur le thème du métabolisme des sportives et de la santé des femmes. L’événement a réuni pendant deux jours les meilleurs spécialistes mondiaux dans ce domaine.

Retour sur les principaux enseignements de l’événement avec Laurie Isacco, chercheuse au sein de la chaire Santé en Mouvement de l’université Clermont Auvergne, spécialiste de l'activité physique et de la santé de la femme

 

Sédentarité au travail : le projet REMOVE

Au sein de la chaire, la professeure Martine Duclos et la chercheuse Lore Metz ont mené une étude baptisée REMOVE portant sur les travailleurs du tertiaire. Ces derniers passent la majorité de leur temps de travail assis devant un écran. Dans un article publié sur notre site, et une vidéo sur notre chaîne YouTube, Lore Metz formule des recommandations pour « casser » le temps de sédentarité qui peut nuire à leur santé.

Lore Metz, chercheuse à la chaire Santé en Mouvement de l’université Clermont-Auvergne: "Trop de temps assis au bureau engendre des risques cardio-métaboliques"

 

L’activité physique réduit de 15 à 30 % le risque de cancer

A l'occasion d'Octobre rose, le mois dédié à l’information sur le cancer du sein, et du « Movember », une période de sensibilisation au dépistage des cancers masculins, Gaël Ennequin, chercheur à la chaire Santé en Mouvement de l’université Clermont Auvergne dont Assurance Prévention est partenaire, explique dans un article sur notre site les bénéfices de l'activité physique dans la prévention et la rémission des cancers.

Lire son interview

 

Sédentarité chez les jeunes : test de vélos-bureaux à l'école

Une proportion inquiétante des jeunes n’atteint pas le niveau d’activité physique recommandé. Avec le développement des outils digitaux, leur temps de sédentarité continue de croître. Dans un article publié sur notre site, et une vidéo sur notre chaîne YouTube, Camille Chambonnière, doctorante au sein de la Chaire Santé en Mouvement de l’université Clermont Auvergne, détaille les bienfaits de l’utilisation de vélos-bureaux dans les écoles comme stratégie de lutte contre cette sédentarité croissante.

 

Pourquoi l’activité physique et le sommeil améliorent-ils l'appétit ?

La Chaire Santé en Mouvement s'est associée à la Fondation Aprifel pour organiser un séminaire international, à Clermont-Ferrand, les 6 et 7 novembre 2023. Un panel de scientifiques et cliniciens internationaux y ont expliqué, très clairement, les liens entre activité physique, sommeil et comportements nutritionnels.

En savoir plus

 

 

« Les personnes âgées, elles aussi, passent trop de temps sur les écrans ! »

L’aggravation de la sédentarité concerne également le troisième âge. Auteure d’une étude scientifique sur le sujet, la chercheuse Camille Chambonnière, de la chaire Santé en Mouvement de l’université Clermont Auvergne, plaide pour des dépistages plus systématiques.

 

 

Bouger plus pour vivre en bonne santé durant la périménopause

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de décès chez les femmes en France.

À la ménopause, le risque d'hypertension artérielle, qui est un facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires, augmente considérablement. En effet, à 65 ans, une femme sur deux est concernée par l’hypertension artérielle.

Découvrez l’interview de Camille Mercantei, doctorante au sein de la Chaire Santé en Mouvement, sur les résultats de l’étude « Esteam ». Elle présente les effets de la périménopause – la période précédant la ménopause – sur la santé des femmes et des conseils pour rester en bonne santé durant cette période.

 

L'association des assureurs français

Assurance Prévention est l'association de France Assureurs qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé, aléas naturels...